La Nouvelle-Zélande est un pays insulaire de contrastes offrant de nombreux paysages qui sont tous aussi spectaculaires les uns que les autres. C'est surtout une destination touristique très appréciée des randonneurs et des amoureux de nature sublime à la recherche d’une flore et d’une faune endémiques très riches et variées.

Opter pour une escapade en Nouvelle-Zélande pour explorer le parc national de Fiordland

Le sud-ouest de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande, faisant partie de la zone du Te Wāhipounamu, vous accueille dans un cadre grandiose pour découvrir le parc national de Fiordland. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il est le plus grand des parcs nationaux du pays avec une superficie de 12 500 km².
Cette région regroupe surtout de majestueux fjords. Lors de votre voyage en Nouvelle-Zélande , laissez- vous envoûter par les paysages de glaciers, de montagnes granitiques, de fjords secrets, de forêts tropicales, de cascades luxuriantes, de plages paradisiaques et de rivières, avec des espèces animales et végétales en tous genres.
Les fjords qui sont le plus souvent exploités, touristiquement parlant, sont les canaux (Sounds) de Milford, Dusky et Doubtful. Pour profiter pleinement du parc, adressez-vous au Department of Conservation (DOC). Ainsi, avec un tour organisé, les sentiers de randonnée seront faciles d'accès et vous aurez à disposition les gîtes et les terrains de camping du DOC.

Explorer Ulva Island pour aller à la recherche du kiwi

L’îlot d'Ulva est une île sanctuaire nichée au milieu de la grande baie fermée de Patterson Inlet. Elle fait partie de l’île Stewart/Rakiura, se trouvant tout au sud de la Nouvelle-Zélande. Souvent oublié des parcours touristiques, cet endroit préservé recèle des myriades d'oiseaux et de plantes rares et fragiles.
Durant cette échappée sauvage au bout du monde, vous pourrez rencontrer et observer l’emblématique kiwi dans son habitat naturel. Le Kiwi est en fait une espèce d’oiseau nocturne non volant. Il a la taille d'une poule (de 35 à 55 cm) et est doté d'un corps arrondi, d'un bec long et mince, de deux pattes courtes griffues et d'ailes atrophiées, ce qui l'empêche de voler. Il est aussi dépourvu de queue et ses plumes ressemblent à des poils.
En effet, sa forme spécifique et ses caractéristiques peu communes (timide, mais bon coureur) font que c'est un animal à part. Cette espèce est aujourd’hui menacée à cause de la déforestation et des prédateurs qui empêchent les jeunes kiwis d'atteindre l'âge adulte.

admin

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot knkzls ?

Fil RSS des commentaires de cet article